J+15: encore 19 noeuds-jour

Tout d’abord, petit rectificatif, le radar qui git désormais dans ma cabine ne pèse que 10 kg. Il fait mal quand même.

Journée tranquille ou presque, au niveau événement à peine 2 verres et un bol de cassé. On est passé tout près d’un cargo qui me faisait les yeux doux ( des ptits coucous avec son projecteur) just au moment où le vent forcissait à 30 noeuds,
sinon il a oscillé toute la journée entre 20 et 25 kts, relativement calme donc par rapport au 40, 50 kts de la semaine
passée. Ce petit cargo donc nous a obligés à nous dérouter et Bernard Moitessier en aurait sûrement profiter pour envoyer un message au lance pierre sur le pont du cargo (cfr. la longue route) pour informer ses proches que tout va bien évidemment parce qu’il est en mer.

Bref je remercie donc tout ceux ont aidé à chasser le mauvais oeil de notre navire et je compte sur eux pour nous protéger de futurs malheurs avec leur bonne étoile. Maurice et Jean Marie commencent à devenir des bons barreurs au portant et du coup c’est moi qui ai préparé le repas ce midi pates pesto !!!! Maurice m’a demandé comment j’allais faire le pesto !!!???? Mon pesto « fait bateau » était nettement meilleur que le cassoulet de ce soir que j’ai du mal à digérer.

Notre position est 35N39′ 14W06′ , soit un bon 500 km (oh le barbare, un marin n’utilise que les milles nautiques pour exprimer des distances) à l’ouest de Gibraltar. On file toujours à bonne vitesse vers les Canaries et j’ai déjà complètement rayé mes plans Madériens…. bref je n’aurai vu ni Porto ni Lisbonne ni Madère c’est un
peu triste !! On est à 19 noeuds-jour des Canaries, càd 450 MN. Si on fait 6 noeuds de moyenne, cela nous mettra un peu plus de 3 jours (19/6)… de là mon invention des noeuds jour…

A propos de noeuds, le record de Zébulon est passé à 10.2 kts, et le nouveau détenteur est une détentrice. Malgré ma rage et les yeux doux du cargo, je n’ai réussi à dépasser un minable 8.7 la dernière heure.

Il y a 2 choses auxquelles je ne me ferai pas à bord, me réveiller et devoir m’habiller dans une auto-tamponeuse 2 fois par jour, et le claquement des portes, surtout que mes équipiers sont des maîtres dans l’art de mal fermer les portes; clak , clak clak clak clak…..

Je remonte sur le pont, le vent forcit de nouveau à 30 kts et le bateau part au tas; mais avant ca je mets les 4 saisons de VIVALDI dans les speakers dehors.

Le bonheur est en mer.

M

PS Chanson du jour: The Passenger – Absynthe Minded

réparation du mât

Une réflexion sur “J+15: encore 19 noeuds-jour

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s