Archives par étiquette : Allemagne

Jour 9 – Kolobrzeg – Ustka (Pologne)

Quarante-cinq milles avalés au soleil, au portant et sous spi (recousu) en compagnie de deux voiliers qui ont quitté Kolobrzeg en même temps que nous. Nous sommes passés au travers des « zones de tir » de l’armée polonaise – les militaires ne travaillant pas le dimanche. Ustka est un port de pêche, pas spécialement prévu pour accueillir des plaisanciers. Nous sommes amarrés dans un coin avec quelques suédois, danois et un bateau norvégien.

A peine arrivé, nous filons à la plage pour profiter des magnifiques dunes et du soleil de fin d’après-midi.

Coucher de soleil polonais

Jour 8 – Ueckermünde (Allemagne) – Kolobrzeg (Pologne)

Après le plein de fuel, nous quittons la charmante marina de Ueckermünde. Une heure de navigation plein pot et nous franchissons la frontière. Elisabeth et Evarest se chargent de la navigation, et font cela fort bien. Le chenal tracé à travers le Stiffener Haff est balisé par des bouées eaux saines, pratique peu commune en Europe occidental.

On déjeune dans le chenal qui relie Szczecyn à Swinojuscie (Wolin). A l’unanimité, nous décidons de profiter des 20 noeuds de Nord-Ouest pour allonger l’étape jusqu’à Kolobrzeg, soit 50 MN de plus (= 8 heures de navigation). Les côtes polonaises sont plutôt monotones, relativement sans reliefs et ne sont que de bois. Le problème que pose la navigation sont les « zones de tir » ou « Sperrgebiet » qu’il faut éviter. Cela nos contraint à faire d’énormes détours. En attendant le vent est toujours très favorable et pousse Mambo Tango à 8 noeuds (record de la journée 8,8 noeuds) et nous sommes sous le soleil ! On arrive à a tombée de la nuit dans cette charmante ville. On trouve encore un restaurant ouvert dans le centre (il est 23h…) et nous mangeons pizza et kebab.

La traditionnelle photo du jour

//

Jour 8 / Day 8 – Leaving Ueckermünde

We leave Ueckermünde and Germany within one hour, going to Poland. We first have to fill our fuel tank before.

There is a good and a bad news. The good news it that the weather is becoming hotter (up to 27 degrees) and the sun is shining for coming days. The bad news though, is that the wind will fall fall fall fall fall…. That’s a pity. We’ll try to keep you updated !

//

Jour 6 – Seedorf/Rügen – Wolgast (Allemagne)

On entame la journée par une grande ballade à vélo. Première halte le Jagdschloss (château de la chasse) après une montée épique de plus de 100 mètres (de dénivelé) pour y arriver. Elisabeth et Pia ne peuvent cacher leur joie d’être à Rügen…

Elles parlent de cette île depuis le début de notre voyage à Kiel… Le Jagdschloss est en rénovation et le seul intérêt que présente la seconde résidence du prince de Putbus est la tour qui offre une vue imprenable sur les bois de pinèdes, les bras de mer et les villages environnants.

Deuxième escale cycliste de la journée à 8 km de là, le très impressionnant Seebrücke de Sellin. Cette construction fait penser à Brighton ou encore à la petite estacade à Blankenberge. Plus impressionnants, les grandes falaises au bord des plages. La pluie menace et on se réfugie dans un restaurant (bien nommé « zum Skipper »). On trinque à l’aperol – sekt, suivi de « Seelachs ». Pendant ce temps il drache… (pleut très fort).

Rügen – Seedorf harbour

Après ce repas conséquent, on se dépêche de repédaler… Heureusement il n’y a plus de montée dans les bois ou de faux plat. Et il ne pleut plus ! Petit passage par Moritzdorf, histoire d’enrichir le passeur local (pour traverser un bras de mer de … dix mètres. Quinze minutes plus tard nous sommes de retour à Seedorf, il est temps de larguer les amarres.

Après une demi-heure au moteur face au vent, Mambo Tango file sous grand voile (avec 2 ris) et son gênois à plus de 7 noeuds au près. Evarest et les filles cherchent les bouées qui délimitent notre passage dans ces eaux peu profondes (rarement plus de 8m à la sonde). Nous arrivons claqués à Wolgast, la chance a encore une fois été de notre côté, il ne pleut qu’une fois le voilier amarré au port de la Schlossinsel.

//

Jour 5 – Stralsund – Seedorf Rügen (Allemagne)

Message from Elisabeth and Pia in German !

Tag 5 hat heute Morgen ganz gemütlich begonnen. Nach dem Frühstück haben wir uns auf den Weg in die Altstadtgemacht. Nach einem Stadtbummel haben wir uns einen Kaffee auf einer sonnigen Terrasse mit Blick auf das historische Rathaus gegönnt. Zurück auf dem Boot konnten wir uns darüber freuen, dass Miguel und Evarest zwischenzeitlich einige Reparaturen (Vorderlampe, Spinnacker,…) erledigt hatten.

Da die Durchfahrt unter der Brücke hindurch nur fünf mal täglich möglich ist, mussten wir pünktlich los. Um 12:20 segelten wir mit vielen anderen Booten in den Strelasund Richtung Rügen.Obwohl wir als letzte starteten, konnten wir schnell an Fahrt gewinnen und die anderen hinter uns lassen: Pia auf der Überholspur!!

eli&pia main sail

Elisabeth and Pia in the mainsail !

Nach einer Teambesprechung wurde die ursprüngliche Route ein wenig angepasst: Lauterbach adieu – Seedorf voraus! Die Fahrt vorbei an der Küste hat unsere Neugier geweckt: Mehr davon, bitte! Die bewaldete und felsenreiche Küste sieht vom Boot aus traumhaft schön aus. Nach ungefähr sechs Stunden (ohne Regen!) war Seedorf in Sicht; ein kleines verschlafenes Dörfchen an der Südküste. Leider spielt jetzt das Wetter nicht mit: Es regnet und wir können nicht wie geplant planschen. Egal – wir haben uns unter Deck verzogen und geniessen das Bootsleben bei ein paar Bierchen. Heute Abend gibt’s deutsche Küche: Rotkohl, Bratwurst und natürlich Knödel. Mhmhmhmm!!! 🙂

Stralsund Altstadt

//

Jour 3/4 – Heiligenhafen – Stralsund (Allemagne)

Initialement on avait prévu de partir tôt pour Gedser (Danemark) ou Warnemünde (Allemagne) à l’embouchure du fleuve qui mène à Rostock. Les rafales de vent sérieuses ici à Heiligenhafen auront eu raison de nos ambitions, on retarde le départ jusque ce soir, et on ralliera Stralsund en une étape.

Départ à 20h pour les 95 MN jusqu’à Stralsund. On évite chanceusement les premiers grains (gros nuages orageux avec rafales de vent et surtout beaucoup de pluie), mais alors que Evarest et Pia assurent le quart, on ne peut éviter des trombes d’eaux. Ma décision de prendre un ris plus tôt se révèle judicieuse, le vent souffle à 25 noeuds (40 kmh) de nouveau et Mambo Tango à plus de 8 noeuds (15 kmh).

Trajet Heiligenhafen – Stralsund – 90 milles nautiques en 18 heures ! Et beaucoup de grains !

Ce temps de chien prend le dessus sur les estomacs féminins, Evarest assure un travail d’orfèvre: prise de ris, affalage gênois, barrer pendant des heures….

Le jour se lève et Pia retrouve ses esprits et prend la barre alors qu’on zigzagge entre les centaines de bouées délimitant l’entrée de Rügen. Petite omelette pour le petit déjeuner en navigation.

Arrivée à 14 heures à Stralsund. Après un bon spaghetti carbonara, tout le monde s’écroule pour une sieste de 2 heures. La ville est magnifique ! C’est une ville de la période hanséatique, les bâtiments sont imposants !

The team !

The team ! – Miguel, Evarest, Pia et Elisabeth

il pleut

Jour 3 – Journée à Heiligenhafen

Le vent soufflant plus fort que raison – 7 beaufort, nous passons la journée à Heiligenhafen. Cette petite bourgade est un lieu touristique assez fréquenté. Les hommes partent à la recherche d’une recharge de gaz, les femmes achètent du poisson pour ce soir, et finalement on se retrouve tous sur la place du village pour boire un café.

Les Allemands qu’on rencontre sont souvent obèses, fûment beaucoup mais sont d’une gentillesse et très serviables. Les prix dans les magasins sont relativement faibles.

Heiligenhafen Strand

Jour 2 – Kiel – Heiligenhafen (Allemagne)

Après une longue nuit de repos, l’équipage de Mambo Tango se réveille tout en douceur. Nous partons à 10h30, le vent un peu faible au début forcit. Les nuages se dissipent également et le soleil devient omniprésent. On enlève nos cirrés et on affale également le spi assymétrique car le vent souffle déjà à 25 noeuds, mais heureusement de la bonne direction.

Evarest montre toutes ses aptitutes à la barre à roue, il m’impressionne ! Alors que le vent souffle en rafale plus de 25 kts, il tient impassible son cap au vent arrière durant plus de deux heures, aucun empannage sauvage à la clé ! Chapeau ! I am impressed !

Pia nous prépare un dîner du soir à se rouler par terre ! Poulet, poivrons dans un saucce ail boursin lait chili, avec du riz ! La soirée se passe à la Kermesse de la ville, Tina Turner, Aha, Michael Jackson sont revisités.