Archives du mot-clé voile amis

Sailing to London 2012 – J5 – Ramsgate – Nieuwpoort

Il est 5h et on déjà à 2 milles nautiques de Ramsgate, le vent est encore trop mou mais toutes les prédictions indiquent que cela va souffler ! Mno, Pauline et Sam sont de quart et le réveil trop matinal semble laisser quelques traces.

SeaLord arrivant à Nieuwpoort

SeaLord arrivant à Nieuwpoort

A peine une heure plus tard, le vent souffle à 25 noeuds et SeaLord monte en vitesse, il est à peine 13h30 quand nous arrivons à Nieuwpoort, juste à temps pour que les parents de Mno nous accueille.

Sailing to London 2012 – J4 – Chatham Martime – Ramsgate

Pâques ! Aline et Mno ont prévu le coup, le pont est recouvert d’oeufs en chocolat pour fêter l’occasion ! Après un English Breakfast et une ballade dans cette petite ville du Kent, on reprend la mer. C’est le calme avant la tempête ! J’ai beau annoncé qu’il y aura du vent fort tout à l’heure, personne ne me croit. Pour ajouter un peu de piquant, on prend un petit raccourci, The Swale river, et on passe en dessous d’un pont levant et de ligne éléctrique, probablement plus proches que mes calculs ne l’ont fait croire.

Pont qui se lève...

Pont qui se lève sur la Swale River

On longe les falaises de Margate et il ne reste vraiment plus beaucoup d’eau en dessous de la quille, à peine 40 cm et la marée descend encore…. il faut vraiment que j’arrête de jouer à rase banc de sables ! Ou alors il faut que j’achète un dériveur intégral. Entrant dans le port de Ramsgate, notre prédiction se révèle correcte, il n’y a pas assez d’eau, on attend une vingtaine de minutes au milieu du port avant d’accéder à la marina. C’est l’heure d’aller au pub !

Sailing to London 2012 – J3 – St Katharine – Chatham Maritime

Réveil en douceur, Moïse et Véro (qui habite Londres) nous apportent le pain, je fais une omelette. Après une ballade de plusieurs heures le long de la Tamise, nous arrivons à Big Ben. Moïse et Véro nous laissent, ils vont voir la fameuse course d’aviron, Oxford vs Camebridge. Retour en Taxi au bateau après un #énorme# détour pour voir l’appart de Eléonore.

Underground

Déjeuner crêpes en re-descendant la Tamise voiles hautes, on se permet de faire du pilotage rase cailloux alors que la nuit tombe. Je sens que l’équipage prend forme, tout le monde a trouvé sa place. Ele nous sauve plusieurs fois en repérant des bouées que je n’avais pas vues, Pierre nous prépare à manger, Aline découvre les sensations à la barre et Mno explique la lecture de cartes aux filles.

On repart déjà !

L’arrivée à Chatham, après plusieurs heures de slalom entre les bouées de nuit, est mémorable. Le courant traversier à l’entrée de l’écluse doit bien faire 4 noeuds, l’entrée fut un moment très chaud. L’éclusier nous annonce malheureusement que nous arrivons trop tard pour boire un verre au pub, comme pour s’excuser, il descend de sa cabine nous amener bières et vin mousseux ! La soirée peut commencer !

Marin du jour – Pierre

Sailing to London 2012 – J2 – Queenborough – St Katharine’s Dock (London Tower Bridge)

La journée avait pourtant superbement commencé, mais elle aurait pu tourner à la catastrophe. En partie à cause du loueur, en partie de ma faute, de l’avoir cru naivement !

6h39, mon réveil sonne et les équipiers les plus valeureux, Seb T, Ju(ju), Mno et Sam sont au garde-à-vous. 5 minutes plus tard on quitte le mouillage. Une petite dizaine de bateaux remontent la Tamise avec le courant favorable vers Londres. Les premières heures sont idylliques, nous naviguons par vent de travers.

léquipe devant tower bridge

Une heure après avoir démarré le moteur, nous tombons en panne à hauteur de Gravesend. Heureusement, la dérive au milieu de la rivière ne dure guère longtemps. Un plaisancier nous remorque presque immédiatement jusqu’à un ponton en réparation. 45 minutes plus tard, Eléonore et Julien ont accompli 3 allers-retour en stop jusqu’à la pompe à essence. La marche vers Londres peut reprendre !

Pierre fait un tour en haut du mât et on mange des lasagnes en admirant les rives de la Tamise. On passe devant la city et deux virages plus loin, on voit Tower Bridge. Quelques photos et nous tournons à droite dans la Saint Katharine marina. Ecluse et amarrage devant une cinquantaine de badots, intrigués par notre pavillon (belge) et nos polos faits pour l’occasion.

Il et 14h, l’exploration de Londres peut commencer. Pauline et Mno sont obsédé par la visite d’un magasin horrible dont le nom m’échappe (Primark?), quant à moi je fais des emplettes à Picadilly Square. On retrouve toute la clique à China Town, ce soir on mange des Dim Sums et autre Momo …….. mmmmmmmmmmm

Les hommes du bord apprécient les tenues exotiques des anglaises.

Marin du jour – Julien

Sailing to London 2012 – J1 – Nieuwpoort – Queenborough

La société de location m’ayant empêché de partir durant la nuit, c’est après un réveil douloureux car trop matinal pour un jour de vacances, que nous larguons les amarres. Une grosse marche-arrière pour sortir de l’emplacement, et les 10 équipiers de SeaLord hissent  déjà la grand voile. Le gênois est déroulé un demi mille plus loin et le moteur coupé avant la sortie de l’estacade.

Comme prévu, les premières heures s’avèrent pénibles, le vent souffle à 20 noeuds de Nord-Est, et les zigzag entre les bancs de sables ont raison des premiers estomacs. Il y a tout de même 5 novices à bord ! Tout le monde retrouvent des couleurs à l’approche de Margate, dont on longe les falaises. La marée descendante nous force à faire des petits détours pour éviter des bancs de sables de plus en plus menacants. Les cartes du loueurs ne sont pas les plus récentes, et le balisage indiqué ne correspond plus à la réalité.

On s’émerveille devant les éoliennes, les bunkers flottants construits pendant la Seconde Guerre, les nombreux cargos. Ouf ! On arrive 5 min avant le coucher du soleil à Queenborough. Je prends le coffre (bouée à laquelle on amarre le bateau pour la nuit) en marche arrière, petites inquiétudes partagées, sera-t’il assez résistant pour notre Sun Odyssey 49 ? Sommes-nous trop près des autres bateaux ?

Saucisse purée compote – dodo – demain on se lève tôt ! On va à Londres en voilier !

J’oubliais, c’est Seb T le marin du jour !

Oostende – Ipswich à a voile par 7 beaufort ! (vidéo)

As I think a video says more than a long story…
We had a great week-end, no rain, and sun all along. Unfortunately I came back home with a terrible sore throat, turning into coughing and fever.

Our crew was quite international , 3 Belgians (Flemish, Walloon and Brusseleir), 2 French, 1 English, 1 American (French) and later 1 Italian member !