Oosterschelde et Veerse Meer – une fin inattendue

Vendredi fin d’après midi, nous quittons le port de Wemeldinge à bord de notre Oceanis 43, le vent souffle en rafales et de nombreux grains sont visibles à l’horizon. Une bonne mer se soulève même dans l’Oosterschelde. Les nombreux passages étroits nous oblige à rester vigilants.

L’équipage ne peut cacher son enthousiasme débordant ! Ils sont tous surexcités, imaginez un peu, cela faisait 26 ans que mon Papa attendait ce moment, une croisière ses « potes » avec son fiston de skipper ! Les cales sont remplies à ras bord, dignes des étudiants de l’ULYC partant pour une semaine en Bretagne.

Christian passe de la barre à la carte à la manœuvre, JW prend quelques photos et apprécie le confort du voilier, Frédéric mène le voilier au près pour remonter jusqu’au Zeelandbrug, Philippe observe tous cela attentivement et Ghislain raconte sa dernière traversée vers la Corse (il y a 26 ans…).

Le front passé, la mer s’aplatit, le soleil arrive, fini les virements de bords, bienvenue les empannages. Alors qu’on s’enfonce dans le Mastgat à vive allure, le premier apéro est servi sur le pont alors que le soleil se couche. Inimaginable que quelques heures plutôt, nous étions encore au bureau, à l’usine, ou dans une réunion !

On franchit l’écluse de Bruinisse où nous passons la nuit. Au menu, pâtes fourrées, tomates cerises, roquette et parmesan ! L’équipage a amené les meilleurs crus de vin de la décennie passée que nous dégustons – non sans honte – dans des verres en plastique. La prochaine fois, j’achèterai des verres ikea pour le week-end !

Les douches de Bruinisse sont plutôt médiocres, mais le moral des troupes est excellent. Mes 5 excités sont des équipiers modèles, Christian s’active aux amarres, tandis que Jean fait la manœuvre moteur pour quitter notre emplacement. Moteur qui bizarrement a peu de reprise.

Matinée de samedi où nous comptons d’abord aller jusque Brouwershaven (Grevelingen Meer) pour le midi avant de rejoindre Zierikzee pour la soirée. On navigue dans les méandres du Grevelingen Meer, beaucoup de voiliers sont de sortie et le soleil est radieux. On s’amarre à un petit ponton à l’entrée du port de Brouwershaven pour partir faire un tour en ville.

Alors que nous repartons, toutes les amarres lâchées, le moteur n’a plus de reprise. Un super saut de JW nous permet de rattraper le quai… 15 min plus tard, après avoir plongé sous le bateau, on constate la mort dans l’âme que le bateau a perdu son hélice. Le week-end ne faisait que commencer…

Une partie de l’équipage prend un taxi jusque Wemeldinge pour récupérer nos voitures, c’est ici qu’on abandonne notre voilier. Après un dîner à Zierikzee, Jean et Philippe rentrent sur Bruxelles.

Dimanche, avec Frédéric, Ghislain et Christian, nous passons une super journée à bord d’un polyvalk. On arrivera même à faire un aller retour de Wolphaartsdijk jusqu’au village de Veere.

Tout le monde est cependant resté sur sa fin et on repartira l’année prochaine, à bord d’un bateau avec hélice !

Coucher de soleil sur le Mastgat
Coucher de soleil sur le Mastgat
En grande discussion avant l'apéro
En grande discussion avant l’apéro
Brouwershaven
Brouwershaven

Une réflexion sur “Oosterschelde et Veerse Meer – une fin inattendue

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s