3 dec – rencontre au milieu de l’ocean

Etrange rencontre que ce ketch battant pavillon allemand. On l’a croise hier 16N48,8′ 33W31,7′ a 17h37 TU-1. En les appelant a la vhf, le capitaine d’Argonavis (?) raconte qu’ils font egalement route vers la Barbade. Il continue son histoire en expliquant qu’ils sont partis mardi (!) de Mindelo au Cap Vert. Pour rappel Tikehau a quitte le meme port 3 jours plus tard.
L’Argonavis a rencontre une petole seche en direction du Bresil et a donc decide de changer de cap et de direction. Adios Brasil, Hola Barbados. Le petit hic a ce plan est que le navire fait un mauvais cap… Alors que nous progressions au 290, le ketch allemand progressait au 220 !! Le capitaine s’en est plaint. Son bateau ne pourrait tenir un cap plus abattu…

La journee de hier fut chargee pour le skipper de Tikehau. Lever a 5h du matin pour un quart jusqu’a 9h. Ensuite apres avoir ete releve par JM, un pamplemousse pour le petit dejeuner. Nettoyage pont et toilettes. Quelques sudokus et la fin du livre Triangle de Ken Follett. S’en suit la preparation du taboule pour le midi, puis la redaction du billet de hier (2 dec), suivi par nettoyage en profondeur de la cuisine. Cours particulier pour Mano, sujet du jour le moteur. Nous avons d’ailleurs rajoute un peu de liquide de refroidissement. Apres apero et repas, et vu le changement des quarts, nouveau quart de 20h a 24h… meme pas eu le temps de faire une sieste. C’est presque la pleine lune et elle nous eclaire incroyablement bien durant la nuit. On pourrait presque lire un livre sur le pont.

Les conditions sont toujours tres bonnes. Pas certain d’avoir beaucoup a manger, mais heureusement on progresse bien. Gabi a decide que dans un cas extreme de derive prolongee, si l’on devait avoir recourt a l’antropofagie, JM presentait la meilleure option a sacrifier en premier vu son grand gabarit et appetit. Au grand rire collectif.

On touche du bois pour que tout continue de fonctionner correctement. On a installe le panneau solaire de secours (90W) qui sert a charger un peu les batteries (voir le billet detaille de hier).

Position a 14h20 TU-1
17N26,1′
35W35,7
Cap 240 (on a empanne a l’instant)
Vitesse 5 kts
Distance Barbade 1414 MN – On a donc avance de 133 MN les 24 dernieres heures.

3 réflexions sur “3 dec – rencontre au milieu de l’ocean

  1. Bravo au skipper actif qui partage son savoir !…

    PS
    Pour Aline
    – Pétole = pas de vent.
    C’est-à-dire : immobilisation pour le voilier et une certaine impatience (voire frustration) pour les équipiers.
    Pour Béné :
    Évidemment, se régaler de sa pêche, c’est le rêve des marins… mais le poisson n’est pas toujours le plus collaborant…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s