2 dec – Bilan electrique de l’Oceanis 37 en transat

Recapitulons. Nous sommes 5 sur Tikehau, un voilier de 11m modele Oceanis 37. Pour l’instant, nous sommes 700km a l’ouest du Cap Vert. On fait route vers les petites Antilles qui se trouvent a 3200 km devant notre etrave. On est parti le 19 octobre 2014 de Bretagne, plus precisement du Crouesty dans le Morbihan. Les escales jusqu’a present ont ete La Corogne (Espagne), Vina do Castello, Lisbonne et Madere au Portugal, Tenerife et la Gomera (Iles canaries), Sao Vicente et Santo Antao (Cap Vert).

Theo et Gab qui sont a la base de ce projet travaillent a un reportage sur les iles de l’Atlantique en 7 mois. Ils analysent comment les iliens utilisent leur environnement particulier a leur avantage. Gab se concentre sur les ressources marines, Theo sur les ressources terrestres. Jean-Michel est un ami du papa de Theo (Benoit, par ailleurs heureux proprio de Tikehau) et renforce l’equipage pour cette transat aller. Mano et moi sommes la pour skipper le voilier. Et on a rencontre Benoit via internet.

Bon, comme vous le savez, notre hydrogenerateur ne fonctionnera pas durant ce voyage. Vu que nous ne pourrons utiliser cette energie renouvelable, on chargera les batteries grace a l’alternateur du moteur Yanmar 29CV du bateau. Afin d’avoir une bonne compréhension de notre consommation electrique, Mano a fait un bilan electrique de notre consommation extrêmement modérée à bord.

Bilan électrique

Pour commencer un peu de vocabulaire.
La tension (U) s’exprime en Volt (V).
Le courant (I) s’exprime en Ampère (A).
La puissance (P) electrique s’exprime en Watt (W). La puissance égale à la tension fois le courant (P= U x I).
A bord de voiliers, on utilise souvent le courant pour décrire la puissance ou consommation instantanee d’un instrument. Le pilote automatique consomme 8 A… En fait il faut dire, il consomme 96 W (12V x 8A = 96 W).
La consommation totale (sur une journee par exemple) s’exprime en Watt-heure. 1 Watt pendant 24 heures = 24 Wh. Sur un bateau on utilise Ampere-Heure, la tension étant toujours 12V…

Tous les instruments electriques du bord sont alimentés en 12 Volt depuis 2 batteries avec une capacité de 100 Ah (Ampere-heure). Chaque jour, nous consommons approximativement 90 Ah d’energie électrique. Cela equivaut a 1080 Wh (Watt-heure), ou 1,08 kWh. Les plus gros consommateurs sont le frigo (20 Ah par jour) et le systeme de navigation de base (loch, sonde, repetiteurs – 36Ah par jour) car il est tout le temps allume. Le pilote automatique (8A) et le chargeur de l’ordinateur de bord (4A) consomment beaucoup, mais on les utilise tres peu.

Autres donnees intéressantes. Les lampes LED a l’interieur consomment 0.1 A, tandis que les lampes spot halogene (cabine arriere tribord) consomment 1 A… Le feu de route LED en tete de mat consomme 0.5 A… les feux de route d’origine au niveau du pont 5.2 A !

Si on voulait vivre de maniere plus confortable a bord, le frigo tournerait plus et on utiliserait enormement le pilote. Il nous faudrait alors 220 Ah par jour. On a calcule qu’il faudrait des panneaux solaire d’une capacite de 700 Wp (Wp = Watt peak ou Watt crete), soit quasiment 4 m2 pour couvrir quotidiennent une telle consommation.

Nouvelles du bord

Toujours delicat de donner des nouvelles. Surtout que ce blog est le seul canal utilise pour communiquer avec nos familles pendant les presque 3 semaines de traversee. Un mot, une phrase peut etre tres facilement mal interprete… Resultat des courses on s’imagine des catastrophes a terre alors qu’en mer tout baigne.
Justement, tout baigne ici. L’equipe est tres disciplinee concernant la consommation d’eau. C’est tres bien. Leur peche mignon est plutot le grignotage. Un gateau par ci, un morceau de fromage par la, du jamon espanol par ici…
Chacun prepare a son tour le repas et fait la vaisselle ensuite. J’observe des differences entre la cuisine francaise et la belge. Cote francais (du moins a bord), on choisit des oeufs, de la creme fraiche, du beurre (du beurre du beurre). Cote belge, on tient a sa cerveja (biere) chaque jour et on est plutot ail ail ail.

JM a prepare un FAR breton (oeufs, creme, beurre etc…) avec des prunaux. Gabi veut nous rappeler qu’on est en hiver et choisit en general des plats a base de pomme de terre.

Les conditions sur zone sont toujours excellentes. 15 noeuds de NE, et nous filons vers le but. On est deja quasiment a 25% de la distance !

Position a 14h15 TU-1 (heure capverdienne)
16N44,0′
33W11,4′
Cap 300
Vitesse 6,5 kts
Tikehau se trouve a 1547 MN de la Barbade. Notre prochaine escale est donc 139 MN moins loins qu’il y a 24 heures.

Une réflexion sur “2 dec – Bilan electrique de l’Oceanis 37 en transat

  1. Bonjour, merci pour ce recit,est il possible de vous contacter pour avoir plus d infos sir votre transat ? J ai aussi un oceanis 37 et j aimerais profiter de votre experience pour préparer ma transat : )

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s