Archives du mot-clé escale

Barbade – ancienne île britannique – qu’y faire en 3 jours?

Quelques photos de notre escale à la Barbade !!! Cette île densément peuplée (300.000 habitants et 2 fois la densité de la Belgique) a longtemps été la première productrice de sucre pour l’empire britannique. Aujourd’hui elle s’est partiellement reconvertie vers un tourisme abondant mais pas abusif. La plupart des hôtels sont en style anglais cottage et donc jolis.

Si le Cap Vert est devenu connu grâce à Cesaria Evora, la Barbade est devenue plus célèbre avec la très populaire chanteuse pop rock dance Rihanna (ses tubes Unfaithful, SOS, S&M).

Le seul autre fait marquant de l’île est le séjour du – alors futur premier président des États-Unis d’Amérique – George Washington et son frère Lawrence au 18ème siècle.

Que faire à la Barbade?

La capitale Bridgetown mérite le détour, ne cherchez pas trop de resto ou terrasse sympathique ailleurs qu’au Fishermen Wharf. Le lieu à touristes par excellence. En fin d’après-midi on y voit les bateaux revenir de la pêche aux gros et d’autres touristes poser pour les photos souvenirs avec espadons, dorades ou tazars.

Remontez la côte ouest en faisant escale à Speighstown en vous arrêtant en chemin sur les plages des hôtels. Tout au nord il y a des ranchs avec des chevaux.

Le sud est la partie la plus animée, avec nombreux hôtels et lieux de fêtes, mais aussi de magnifiques plages de sable blanc. Nous avons apprécié Miami Beach pour son côté authentique (locaux et visiteurs se mêlent en buvant les mêmes rhum-punchs) ainsi que le sable blanc de Accra Beach.

Enfin, ne ratez pas les pierres taillées à Bathsheba sur la côte Est. C’est là que les vagues de l’Atlantique touchent en premier la terre. Les amateurs de surf y trouveront de chouettes vagues.

P1220283.JPG

P1220200.JPG

P1220226.JPG

P1220264.JPG

P1220185.JPG

P1220181.JPG

P1220257.JPG

14 dec – 100 MN jusqu’a la Barbade

Demain nous serons apres 17 jours de navigation ENFIN au mouillage de Carlisle Bay, devant Bridgetown, capitale de la Barbade. L’equipage doit avoir conscience des conditions incroyablement favorables que nous avons eues. Pas de vraie casse materielle, pas de tempete, pas de petole (dans le Gascogne c’estait bienvenu)….

Ce matin, un espadon de 3m de long est venu salue la fin du quart de Mano.
Les boutes s’usent. On a entaille la drisse de spi et casse le bout du point d’amures du spi ce matin lors de plusieurs envois successifs.
Theo nous a trouve une excellente conserve de saumon au fond de la cale, ce qui nous a fait un tres bon repas de midi.

Hate d’etre a terre, avec wifi, une bonne biere fraiche, et un steak…

Position a 14h TU-3 le 14 decembre
13N33,4′
57N52,8′
Cap 245
Vitesse 5,0 kts sous spi babord amures
Distance Barbade 106 MN, soit 94 MN les derniers 24 heures.
Temperature de l’eau 28,5 degres Celsius

Madère – escale séduisante entre l’Europe et les Amériques

Nous avons passé 5 jours à Madère depuis lundi 3 novembre et notre arrivée à Quinta Do Lorde à la pointe Est de l’île principale. Cette île compte 260.000 habitants dont près de la moitié massée dans la capitale pleine de charme – Funchal.

L’île est extrêmement montagneuse et assez peu tournée vers la mer. Pour trouver une plage, il faut aller 60 km à l’est sur une autre île de l’archipel – Porto Santo. La côte nord est très sauvage et peu peuplée, le sud est plus habitée mais toujours aussi escarpé. Quant au centre, c’est de la moyenne montagne, plus de 1800 m pour le sommet. On a de la chance quand on y voit clair car les nuages y restent souvent « collé ».

L’île vit principalement du tourisme (3 millions de visiteurs par an) et produit entre autre du vin de Madère et des bananes. Le secteur de la construction est également fort actif.

En tant que touriste, il faut passer une journée à Funchal, et ensuite explorer la nature et les nombreuses randonnées faciles qu’offre l’île. Notre préférence va à la rando de Baia D Abra sur la pointe est de l’île.

Nous partons ce matin en direction de Tenerife. 270 milles nautiques de navigation, arrivée prévue lundi.

P1200244.JPG

P1200279.JPG

P1200330.JPG

P1200267.JPG

P1200553.JPG

P1200561.JPG

P1200578.JPG

P1200393.JPG

P1200674.JPG

P1200654.JPG

P1200614.JPG

P1200636.JPG

P1200723.JPG

P1200719.JPG

P1200753.JPG

P1200737.JPG

Récit vidéo: Lisbonne – Madère – Transat Tikehau

Voici la vidéo de notre traversée de 5 jours entre Lisbonne et Madeira. Traversée plutôt calme au portant avec une arrivée magique sous spi accompagnés de dauphins et bercés par un grand soleil!!

Lisbonne – Madère – Transat Tikehau:

image