Le blues du skipper

Vendredi et samedi derniers, j’ai retrouvé ce sentiment que j’ai si souvent connu aux Glénans, le blues du moniteur. Après une semaine tellement riche, où trouver l’énergie pour la semaine suivante? Comment chasser cette nostalgie qui vous envahit?

Le vendredi et samedi entre deux stages, deux équipages, sont des moments où le skipper se sent perdu, où il aime errer de terrasse en terrasse, de verre en verre ! En Grèce je passe du café ‘skipper yacht ‘n roll’ de la marina au ‘Edem’ café sur la plage. Les cafés frappés sont accompagnés de tzatziki ou de tarama.

Cette fois-ci pourtant j’ai beaucoup de chance. Tout d’abord Mno est là pour me tenir compagnie et me remonter le moral, et deuxièmement, le fils du loueur Ionian-Charter de notre voilier Galaxy III s’occupe des petites réparations à bord. Une équipe nettoie aussi notre sun odyssey 45.2 de fond en comble.

Marine et Éléonore arrivent et voilà, le blues du skipper disparait, une nouvelle aventure commence !

image
Café frappé !

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s