Navigation par gros temps entre Oostende et Zeebrugge

Ce week-end, j’ai encadré pour Milles à bord, une petite asso belge sur un Oceanis 43 au départ d’Oostende. Vendredi soir, l’équipage arrive, Thomas, Olivier, Mario, Benjamin et Elisabeth. La première blague, Elisabeth est belge germanophone (c’est chouette!!!), mais TOUS les autres sont français… ( 🙂 )… bref assez marrant de voir des gens rouler 500 km pour passer un week-end avec Milles à Bord et Manoua.

Vendredi soir, petite virée nocturne dans le centre d’Oostende, qui ne durera pas plus que 2 Leffes et une Duvel, les Oostendais ayant un goût particulier pour la fête et l’abus d’alcool, les émeutes et les visages en sang se succédant…

Grosse baston, mais de vent cette fois-ci samedi. On y va molo, briefing sécurité, noeuds, balade sur l’estacade, ça souffle ça souffle, 7 Beaufort rafales à 8. On sort sous gênois seul, direction Zeebrugge, 3 petites heures plus tard, et 3 malades, on arrive sans casse.

Arrivée rock n roll comme je les aime, 2 ferrys, 2 péniches, un remorqueur, et un voilier qui se bousculent, on se fait puuuuuuu puuuuuuuuuuuuuuu puuuuuuuuuuuu puuuuuuuuuu puuuuuuu par le gros cargo qui entre à 14 kts derrière nous (traduction des 5 coups de klaxon:  » vos intentions ne sont pas claires. »). Soirée calme, débriefing et puis vidéo sur Eric Tabarly sur l’écran plat du bord.

Dimanche cela souffle encore… première tentative vers 12h, le vent est trop fort, et notre gênois trop beau (creux trop important), on ne remontera pas au vent (35 kts et courant défavorable), on fait demi-tour. Petit repas, sieste et deuxième tentative. Au programme des manoeuvres pendant une heure dans l’avant port de Zeebrugge, la où la mer est plate, ensuite on sort et on rejoint Oostende. Rafales à 38 kts cette fois-ci, et le profil des voiles n’étant pas meilleur que plus tôt dans la journée, on fait demi-tour et on retourne à notre emplacement Zeebrugeois. 17H54, on salue nos amis qui rentrent en tram vers Oostende, Thomas, Olivier et moi achetons des crevettes grises (17H59, le magasin fermant à 18h) et je prépare des spaghettis pour le soir. Petite bière et dodo à 22h… la nuit sera courte.

Au passage j’ai récupéré des cartes de la mer du nord dans une poubelle et conseillé un plaisancier allemand dans la langue de Goethe, sur le moment le plus judicieux pour quitter Zeebrugge et aller à Calais.

4h19 lundi matin, réveil… et départ… Le bonheur d’être en mer, un petit vent du SW force 3, des dauphins qui viennent nous saluer, et une petite vidéo pour immortaliser le tout.

Arrivée à 8h30 à Oostende… on file aux voitures… direction le boulot !!!

WE de rêve, merci aux supers équipiers !

La prochaine fois on ira à Harwich !!!!!!

3 réflexions sur “Navigation par gros temps entre Oostende et Zeebrugge

  1. Ouais bon on va dire merci aussi alors. Mais c’est merci de me foutre la haine! Et dire que je n’ai pas mis les pieds sur un voilier depuis 2010!! Je propose que l’on y remédie rapidement! Dis moi quand tu as des weekends dispo et je me charge de trouver du monde pour aller manger un fish&chips!

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s