Archives par étiquette : Permis de navigation

Passer son “permis bateau” (français et belge), est-ce bien utile et raisonnable?

Régulièrement, on m’aborde en me disant, “je passe mon permis bateau le week-end prochain”. C’est un peu une étape symbolique pour le trentenaire ou quarantenaire qui découvre une nouvelle passion. Cependant, c’est souvent pour moi signe d’une faible expérience de la mer.

Ayant navigué plus de 40.000 milles nautiques sur des voiliers, principalement en Mer du Nord, Manche et Atlantique, je me permets quelques réflexions sur le permis bateau.

Passer le permis bateau français

Le permis français ne vaut strictement rien en terme de compétences nautiques. On paie, on passe un examen caduc, on reçoit un papier.

Exemple annonce permis bateau en France


Ce permis bateau (français) est utile pour louer des bateaux moteurs partout dans le monde. Soyez cependant prudents. Vous n’avez acquis aucune compétence et vous emmènerez les êtres qui vous sont les plus chers en mer, un milieu hostile, potentiellement dangereux. Même à 500 m de la côte, le danger est présent. Un ami, marin chevronné, a failli y passer à 500m au large de Knokke… D’autres sont morts à 300 m de la côte en Grèce.

Clarisse Crémer, 12ème du Vendée Globe en 2020, n’avait même pas passé son permis bateau avant de partir en tour du monde en solitaire.

Ce permis bateau français est absurde et juste un permis “business”, son taux de réussite est de 99% après seulement quelques heures de formation.

Le permis “yachtman” belge

Le système belge est devenu les dernières années beaucoup trop difficile. Il est inutilement complexe, cher, et trop théorique. J’ai renoncé à essayer de le comprendre en détails. Des heures de théories pendant lesquelles on apprend des concepts hypers compliqués, notamment la navigation sur l’Escaut (et ses règles très particulières) et le fonctionnement des ondes radios… le tout pour à la fin, ne toujours pas savoir vraiment naviguer. Heureusement, quelques sessions en mer ont été ajoutées…

Dans une école bruxelloise, moins de 10% des élèves ont tenu jusqu’au bout de la quinzaine de sessions de théorie et réussi l’examen. Le pire, le brevet de yachtman n’est pas vraiment reconnu à l’étranger.

14 soirées de ~3 heures, avec chaque fois 2 thèmes


Quel permis pour louer un voilier ?

Pour louer un voilier – un cv nautique est suffisant presque partout dans le monde. A la rigueur vous partagez un numéro de membre de club de voile ou autre. Je n’ai pas de permis à proprement parler, mais j’ai déjà loué des voiliers en France, Martinique, Grèce, Croatie, Espagne, etc.

Ma conclusion, passer le permis bateau, c’est utile pour louer un jetski (bof bof le climat & les voisins), ou une barque motorisée sur un lac, par une belle journée,

🙂 c’est mon avis & mon expérience.

Si vous êtes motivé, première étape est probablement d’acheter le cours des Glénans.